12/01/2007

Annie Lénnox "A whiter shale of pale (Un ton plus blanc de pâle)" 1994

We skipped the light fandango
Turned cartwheels cross the floor
I was feeling kind of seasick
The crowd called out for more
The room was humming harder
As the ceiling flew away
When we called out for another drink
But the waiter brought a tray

Chorus :
And so it was later
As the miller told his tale
That her face at first just ghostly
Turned a whiter shade of pale

You said there is no reason
And the truth is plain to see
But I wander through my playing cards
And would not let it be
I'm one of the sixteen vestal virgins
Who are leaving for the coast
And although my eyes were open
They might just as well been closed

Chorus

A whiter shade of pale
Turned a whiter shade of pale
A whiter shade of pale


On a sauté au-delà de la lumière fandango
Renvoyé les plateaux de l'autre côté du plancher
J'avais comme un peu le mal de mer
La foule en redemandait plus
J'entendais les murmures s'intensifier
Juste comme le plafond s'envolait
Quand nous avons appelé pour un autre verre
Le serveur nous a apporté un plateau

Choeur:
Et alors c'était plus tard
Comme le meunier nous racontait ses légendes
Son visage déjà fantômatique
A tourné d'un ton encore plus blanc de pâle

Tu as dit qu'il n'y avait pas de raison
Et que la vérité était évidente à voir
Mais j'errais à travers mes cartes à jouer
Et ne voulais pas le laisser arriver
Je suis une des seize vestales vierges
Qui quittent pour aller vers la côte
Et même si mes yeux étaient ouverts
Ils auraient bien pu être clos

Choeur

Un ton plus blanc de pâle
Tourné un ton plus blanc de pâle
Un ton plus blanc de pâle

16:42 Écrit par David dans Annie Lénnox | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.